Le poids plume amateur du MMA Dylan Kiskila a marqué un KO brutal avec un coup de pied haut le week-end dernier, mais la force derrière sa propre frappe lui a brisé la jambe.

Dylan Kiskila a été chargé de combattre Kai Duque. Le combat a servi sur la carte du Captain’s Fight Club samedi dernier, à Fargo, N.D. Après que Kiskila ait trouvé un moyen d’enrouler son pied autour du visage de Duque, le combat n’a duré que 34 secondes. Kiskila a remporté la victoire catégorique par KO, mais le combattant ne fera pas un revirement rapide après s’être cassé le tibia en marquant le coup final.

Après avoir reçu le coup de tête dévastateur, Kiskila glisse et tombe sur la toile alors que Duque s’écrase au sol inconscient. Lorsque Dylan Kiskila tente de se relever et de sécuriser l’arrivée, son pied se plie sous la pression de son propre poids.

« Vendredi dernier au Captain’s Fight Club, Dylan Kiskila a eu le combo KO + cheville cassée. Vidéo originale », a partagé Barrele la pierna sur Twitter dimanche.

La fracture du tibia est la même blessure que Conor McGregor a subie lors de son combat de trilogie contre Dustin Poirier à l’UFC 264. Il semble que les blessures aux jambes se produisent plus fréquemment de nos jours. L’ancien champion des poids moyens Chris Weidman a également subi une horrible fracture de la jambe en avril lors du pay-per-view UFC 261 contre Uriah Hall.

Le poids plume amateur Dylan Kiskila aura besoin de temps pour récupérer. En règle générale, avec les fractures et les ruptures du tibia, au moins six mois de rééducation sont nécessaires pour un bon degré de récupération.

Y a-t-il plus de blessures aux jambes en MMA de nos jours ?

Merci d’avoir visité MMANews.com, l’une des principales sources d’actualités MMA depuis 2002. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google Actualités.