T.J. Dillashaw pense qu’il est toujours le vrai champion des poids coq.

Le joueur de 35 ans fait son retour ce samedi à l’UFC Vegas 32 dans les installations de l’APEX, à Las Vegas, contre le concurrent classé n ° 2 et ancien partenaire d’entraînement Cory Sandhagen dans ce que beaucoup conviennent d’être le combat pour le titre.

Dillashaw considère ce combat comme le véritable combat pour le titre pour déterminer qui est le meilleur de la division, car il pense que Sandhagen est le combattant le plus coriace à 135 livres.

« C’est définitivement un combat n°1 », a déclaré Dillashaw aux journalistes lors de la journée médiatique d’avant-combat. « C’est le vrai combat pour le titre, pour être honnête. Je n’ai pas été très impressionné par Aljamain et Yan lors de leur dernier combat. Je pense que Cory Sandhagen est le plus dur dans la catégorie de poids en ce moment, et c’est un vrai combat pour le titre. Je suis le vrai champion qui revient et il est temps de le prouver.

Dillashaw revient dans l’UFC Octogone après plus de deux ans d’absence après que l’Américain a été suspendu par l’USADA pour l’utilisation de médicaments améliorant les performances (PED) lors de son dernier combat contre Henry Cejudo en 2019. Plus précisément, il a été testé positif pour l’humain recombinant. l’érythropoïétine (EPO), une substance qui permet aux athlètes de pousser leur capacité cardio à la limite et d’augmenter leur capacité aérobie.

Il est clair que Dillashaw doit faire ses preuves auprès des masses après avoir été pris sur des PED lors de son dernier combat. Cette atteinte à sa réputation se poursuivra sans aucun doute tout au long de sa carrière s’il ne trouve pas le succès qu’il avait autrefois. Son voyage à partir de maintenant sera une rédemption et prouvera qu’il est tout aussi bon combattant qu’il l’a toujours paru.

Pensez-vous que T.J. Dillashaw peut-il devenir trois fois champion des poids coq UFC ?