Kevin Lee s’est retrouvé à glisser sur une pente glissante, avant même d’être frappé par une suspension de l’USADA.

Lee a révélé qu’il était sanctionné par l’USADA, gagnant une suspension de 6 mois pour son Adderall prescrit, habitué à son TDAH. Il a déclaré que la principale raison de cette suspension était son incapacité à obtenir une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques, malgré les ordres du médecin.

Après l’annonce de sa suspension, Lee a été vu en train de rincer le reste de ses pilules, disant qu’il arrêtait la dinde froide et renonçait à l’alcool. S’exprimant sur The MMA Hour, le Motown Phenom a expliqué que c’était quelque chose qu’il prévoyait d’arrêter avant d’obtenir la suspension de l’USADA, affirmant qu’il pouvait se sentir devenir accro.

« Oui, il y avait une partie de cela (avoir l’impression qu’ils devenaient accro). J’ai de toute façon une personnalité addictive, alors quand j’ai réalisé comme « Oh, cette merde fonctionne réellement », cela peut devenir dangereux. « 

En ce qui concerne la suspension elle-même, Kevin Lee dit qu’il comprend qu’il a foiré, mais qu’Adderall n’était pas une drogue améliorant les performances, du moins pas pour lui. Il a nié l’idée qu’il prenait cela comme un moyen de se concentrer sur ses combats.

«Cela vous aide certainement dans la vie, mais je ne sais pas nécessairement si cela m’a déjà aidé à devenir plus gros, plus rapide, plus fort ou même à me concentrer davantage pendant le combat. Je pense que c’est l’une des choses que vous pouvez même voir pendant ce combat (avec Daniel Rodriguez). J’ai en quelque sorte perdu la concentration au deuxième tour, et j’aurais aimé pouvoir être sur (Adderall), vous savez. J’aurais probablement dû fumer de l’herbe ou quelque chose du genre, alors ça aurait probablement été beaucoup mieux », a déclaré Lee.

Bien que ce soit évidemment une situation loin d’être idéale, la bonne nouvelle est que la suspension de six mois à laquelle Kevin Lee fait face est rétroactive à son combat avec Daniel Rodriguez, ce qui signifie qu’il pourra revenir en mars. Il dit qu’il prévoit d’utiliser ce temps pour se muscler pour sa course au poids welter, il sera donc excitant de voir à quoi il ressemblera à son retour.

Découvrez l’interview complète de Kevin Lee ci-dessous :