Conor McGregor pense que c’est la faute de Georges St-Pierre si le combat avec Anderson Silva n’a jamais eu lieu.

Bien avant que McGregor ne détienne le statut convoité de champion-champion, l’un des plus grands affrontements hypothétiques que les fans voulaient voir était entre les champions de l’époque, Georges St-Pierre et Anderson Silva. Il y avait même un point qui semblait se concrétiser, mais au fil de l’histoire, Dana White a mis fin à cela en raison de divers facteurs, allant des performances médiocres de Silva au manque de désir de GSP de passer à poids moyen à cette époque.

Bien qu’il existe une tonne d’histoires différentes sur les raisons pour lesquelles le combat n’a pas eu lieu, Conor McGregor a ses propres réflexions sur la question. Lors d’une récente séance de questions-réponses sur Twitter, on lui a demandé qui, selon lui, aurait gagné entre GSP et Silva. Plutôt que de fournir une réponse directe, l’Irlandais a plutôt précisé qu’il avait l’impression que c’était la faute de St-Pierre si le combat ne s’était jamais matérialisé.

« George l’a mis en bouteille. Clair et simple », a déclaré McGregor.

Conor McGregor n’est pas la seule personne à blâmer Georges St-Pierre pour le combat avec Anderson Silva qui ne s’est pas réuni. En fait, Silva lui-même partage le même sentiment depuis des années.

Étonnamment, GSP n’a pas exactement nié qu’il était celui qui bloquait les choses lorsqu’il s’agissait d’un combat avec Silva, bien qu’il ne l’ait pas fait sans un bon raisonnement. Il a expliqué que le principal contretemps était le fait qu’il voulait que cela se fasse à un poids attrape et qu’il voulait subir des tests de dépistage de drogue, car c’était avant l’ère de l’USADA à l’UFC.

Quoi qu’il en soit, il est intéressant de voir le point de vue de Conor McGregor sur la situation. Ce n’est qu’un de ces combats où les fans se demanderont toujours comment cela se serait déroulé.

Merci d’avoir visité MMANews.com, l’une des principales sources d’actualités MMA depuis 2002. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google Actualités.